Action des cheminots et des étudiants en gare de Nantes

Mercredi 9 mai, à l’issue d’une assemblée générale commune pour définir les modalités de poursuite de leur mouvements respectifs, cheminots et étudiants ont décidé de bloquer le départ d’un TGV en direction de Paris de manière symbolique en défendant sur les voies. Le train est finalement parti avec une demi-heure de retard sans que les forces de l’ordre n’aient eu à intervenir.


Tournoi international de Corbeil-Essonnes

Les 5 et 6 mai 2018 s’est tenu le 44ème Tournoi International de gymnastique rythmique de Corbeil-Essonnes rassemblant l’élite mondiale de la discipline. La compétition a été dominée par les gymnastes russes et bulgares, ces dernières ayant remporté le prix du souvenir Véronique de Kristoffy* décerné à l’équipe ayant obtenu le plus grand nombre de points durant la compétition.

*Véronique de Kristoffy était professeur de gymnastique rythmique ; elle est à l’origine de ce tournoi. 


Concours junior :


Concours sénior :


Journée Internationale des droits des travailleurs

Mardi 1er mai 2018, 3.000 manifestants ont défilé à Nantes à l’occasion de la journée internationale des droits des travailleurs à l’appel de la CGT, Solidaire, la FSU et l’Unef, les autres organisations syndicales n’ayant pas souhaiter se joindre au cortège.

Ce dernier était composé de cheminots, salariés des Ehpad, des finances, de l’éducation, du commerce et d’étudiants. Lors des différentes prises de paroles, les orateurs ont fait le parallèle avec mai 68 où les convergences des luttes avaient conduit à la paralysie du pays et l’obtention d’avancées sociales majeurs. Cinquante ans plus tard, cette convergence souhaitée par certains n’est pas encore au rendez-vous, regrettent les organisateurs.



Manifestation interprofessionnelle à Nantes

Environ 6.000 personnes ont manifesté dans les rue de Nantes à l’appel de la CGT, FSU, Solidaires et l’Unef pour une nouvelle journée de mobilisation nationale contre la politique du gouvernement. En défilant côte-à-côte, les cheminots opposés à la réforme de la SNCF, les personnels des Ehpad et des hôpitaux tirant la sonnette d’alarme sur leur conditions de travail, enseignants et étudiants dénonçant la loi Vidal et les salariés du privé, tâchent de faire front commun en faisant converger leur luttes afin d’avoir plus de poids pour contrer les réformes à venir  et tenter ainsi de faire reculer le gouvernement.

A l’issue du défilé, les manifestants se sont rendus devant la Maison de l’Homme et des Techniques sur l’île de Nantes pour organiser une assemblée générale pour définir les actions à venir.


Using Format