Manifestation de la fonction publique et des cheminots sous haute tension à Nantes

Jeudi 22 mars environ 8.500 manifestants ont issus de la fonction publique et de la SNCF ont répondu à l’appel des syndicats en défilant dans les rues de Nantes. Les premiers veulent défendre leur emploi et la qualité de leur mission craignent pour leur pouvoir d’achat tandis que les cheminots s’opposent au projet de réforme par ordonnance voulu par le gouvernement d’Edouard Philippe prévoyant la suppression de leur statut.
Des étudiants se sont joints au mouvement pour protester contre la loi Vidal et la sélection.

Des heurts entre militants autonomes et les forces de l’ordre ont eu lieu tout au long du défilé. 8 personnes ont été interpellées. Plusieurs manifestants ont été blessés ainsi que deux policiers

Vidéo du rassemblement :


Les policiers Nantais réclament plus de moyens

Mardi 20 mars, deux cents fonctionnaires (policiers et administratifs) se sont rassemblés à l’appel de l’intersyndicale sur le parking de l’Hôtel de Police de Nantes pour faire part de leur colère face au manque de moyens auquel ils doivent faire face pour assurer la sécurité des Nantais.

Ils estiment que 97 fonctionnaires supplémentaires seraient nécessaires pour mener leur travail dans des conditions normales. Le 14 février, ils avaient déjà fait par de leur doléances à la Préfète de Loire-Atlantique.Ils avaient alors pointés lune baisse régulière de -3% des budgets annuels de la police.

Une action visait a interpeller leur hiérarchie sur leurs conditions de travail et annoncer des actions futures.  


Manifestation du personnel de Ehpad et des retraités à Nantes

Jeudi 15 mars 2018, personnel des Ehpad et retraités ont manifesté dans les rues de Nantes à l’appel de l’intersyndicale. Tandis que les premiers dénonçaient comme lors d’une première journée de mobilisation s’étant tenue en janvier le manque de moyens pour s’occuper des personnes âgées dont ils ont la charge (ils réclament une hausse du budget alloué aux Ehpad et un aidant pour un résident), les retraités entendaient quant à eux protester contre la baisse de leur pouvoir d’achat suite à l’augmentation de la CSG voulue par le gouvernement d’Edouard Philippe.

Le cortège a été rejoint par des lycéens et étudiants venus rappeler leur opposition à la Loi Vidal instaurant la sélection pour accéder à l’Université.

Le cortège s’est scindé au niveau de la Préfecture après qu’un groupe appartenant aux manifestants contre la Loi Vidal s’en soit pris aux forces de ordre en leur lançant des mortiers. Ces dernières ont répliquées par des tirs de grenades lacrymogènes, indisposant quelques personnes âgées sans gravité.


Emmanuel Barbe présente les 18 nouvelles mesures pour la sécurité routière à la Préfecture de Nantes

Mardi 13 mars, le délégué interministeriel à la Sécurité Routière Emmanuel Barbe, a présenté à la Préfecture de Nantes les 18 nouvelles mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l’insécurité routière.

En marge de cette réunion, la Fédération de Motards en Colère (FFMC) et l’association 40 millions d’automobilistes se sont rassemblés pour faire par de leur opposition à la limitation à 80km/h sur les routes secondaires bidirectionnelles. Ils jugent que cette mesure qui entrera en vigueur le 1er juillet ne permettra pas de réduire la mortalité. En revanche la FFMC regrette l’absence de mesures concernant le téléphone au volant.



Régate Women’s Cup 2018 à Pornichet

Du 9 et 11 mars, eu lieu à Pornichet la Women’s Cup, une régate créée en 2011 pour promouvoir la place des femmes dans les sports nautiques en partenariat avec l’ONG Plan. 

Cette dernière qui devait se dérouler sur deux jours na pu avoir lieu dimanche pour des raisons météorologiques, néanmoins, les équipes ont concouru le samedi à un maximum de courses pour constituer le podium. La course du rond Or a été remportée par l’équipage de « La Galerne » avec Mathilde Géron ou encore Anne-Claire Le Berre (membres de l’équipe de France olympique).

Using Format