49ème congrès de la CFDT à Rennes

Première journée : présentation du rapport d’activité 2014-2018

Lundi 4 juin 2018, s’est ouvert à Rennes le 49ème Congrès de la CFDT qui  s’achèvera le 8 juin par le renouvellement du Bureau National du syndicat. Durant cette première journée, l’actuel secrétaire général en fonction depuis 2014, Laurent Berger a présenté le rapport d’activité de sa mandature débutée en 2012 tout en soulignant que la CFDT est devenue le premier syndicat de la fonction publique. Il a également fustigé l’actuel exécutif qu’il accuse de « défiance lancinante vis-à-vis des syndicats ».


Troisième journée : le bilan de la mandature de Laurent Berger approuvé

Alors que les deux premiers jours  du congrès étaient consacrées à la présentation du rapport d’activité, cette troisième journée était dédiée aux échanges entre les différents représentants des fédérations au terme desquels Laurent Berger (premier secrétaire) a repris la parole pour conclure les débats sur le bilan de sa mandature avant que celle-ci ne soit votée (cette dernière a finalement été adoptée à  83,36% en dépit des critiques formulées par certains, reprochant à Laurent Berger à peser face au gouvernement d’Edouard Philippe.


Laurent Berger sera finalement reconduit à la tête de la CFDT avec plus de 94% des suffrages.



Manifestation des travailleurs et travailleuses du sexe

Samedi 2 juin, une centaine de personnes ont manifesté à Nantes pour défendre les droits des travailleurs et travailleuses du sexe (TDS) ainsi quel contre la pénalisation des clients de la prostitution qui selon Thierry Schaffauser du Strass (Syndicat du Travail Sexuel) conduirait à isoler les TDS en les rendant ainsi plus vulnérables aux violences et à leur précarisation, les contraignant à accepter des pratiques à risque.

Cette manifestation s’est déroulée dans le cadre du troisième Congrès National organisé par le Strass et des associations d’auto-support tout au long du week-end au cours duquel les participants ont pu échanger et participer à des ateliers en rapport avec leur activité.

Giovanna Ricoh, Acceptess-T

Thierry Schaffauser, Strass


Les handballeurs du HBC Nantes accueillis triomphalement à la mairie de Nantes

Au terme d’une saison exceptionnelle, les handballeurs du HBC Nantes qui sont arrivés deuxième de la Ligue des Champions européenne après s’être inclinés devant les Montpelliérains en finale du Final Four à Cologne, ont été reçu dans une ambiance survoltée à l’hôtel de ville de Nantes par Johanna Rolland et par une centaine de supporters vêtus en violet et jaune, couleurs du club.

Feliho Rock, capitaine

Feliho Rock, capitaine

Feliho Rock, capitaine

Gaël Pelletier, Président du HBC Nantes

Thierry Anti, coach


Marée Populaire du 26 mai à Nantes

Samedi 26 mai, à suite à l’appel national d’une soixantaine d’organisations (syndicats, collectifs, partis de gauche), environ 4.000 personnes de différents horizons (cheminots, salariés des EPHAD, personnels hospitaliers, étudiants, motards, militants écologistes, zadistes) ont défilé dans les rues de Nantes pour protester contre la politique de Macron. Des affrontements se sont produits entre un black bloc composé d’une centaine de personnes et les CRS.

Par ailleurs, les participants étaient invité à ganter leur main en rouge en solidarité avec Maxime Peugeot, l’étudiant qui a été amputé d’une main alors qu’il avait ramassé une grenade lancée par les gendarmes mobiles sur la ZAD  de Notre-Dame-des-Landes mardi 23 mai. Une partie du cortège qui souhaitait  se rendre vers le CHU où ce jeune est encore hospitalisé en guise de soutien en a été empêché par les forces des l’ordre.


Vidéo de la manifestation :


Marche en soutien au peuple palestinien

Mercredi 16 mai, 400 personnes ont manifesté à Nantes en soutien au peuple palestinien. Pour leur sixième rassemblement depuis le début des « Marches du retour », les organisateurs sont revenus sur les violences exercées par l’armée israélienne qui n’a pas hésité à tuer des manifestants à balle réelle lors de ces rassemblements. Mais les orateurs ont surtout évoqués la tuerie qui a causé la mort de 60 palestiniens à la frontière israélo-gazaouie lundi 14 mai à l’occasion de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem.

Ils appellent le gouvernement français à prendre des sanctions à l’encontre d’Israël comme le rappel de l’ambassadeur de France.


Using Format