Visite de Gabriel Attal et de François de Rugy à Nantes

Samedi 18 mai le secrétaire d’état auprès du Ministère de l’Education Gabriel Attal et François de Rugy Ministre de la transition écologique étaient à Nantes pour rencontrer les militants de La République En Marché (LREM) mobilisés pour la campagne des Élections Européennes de 26 mai.

Ils ont également visité l’entreprise d’insertion Atéo située sur l’île de Nantes .


Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie à Nantes

Vendredi 17 mai 2019 un occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT), le centre Nosig (centre LGBTQI de Nantes) a invité les nantais à venir repeindre au couleurs arc-en-ciel « les marchés des fiertés » qui avaient vu le jour à l’occasion de la Pride 2018 mais qui avaient été ciblées par des actes homophobes à plusieurs reprises au cours de l’année écoulée.

Mahaut Mertu conseillère municipale chargée de la lutte contre l’homophobie et le suivi des associations LGBT à la Mairie de Nantes, a assuré que « les marches des Fiertés seront repentent autant de fois que nécessaire ».

Selon SOS homophobie, en 2018, le nombre d’agressions touchants des personnes gaies, lesbiennes ou transgenres a bondi de 66% par rapport à l’année précédente dans toute la France.



Manifestation de la fonction Publique du 9 mai 2019 à Nantes

Le 9 mai 2019, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, UNEF et MNL ont appelé à la grève et à manifester contre le projet de loi de « transformation de la fonction publique ». Environ 2.000 personnes ont manifestés à Nantes 

Les syndicats s’opposent à une réduction des dépenses publiques « par la suppression de postes, le recours accru aux contrats précaires, la privatisation de missions publiques et l’absence de revalorisation des rémunérations ». Ils demandent le retrait du projet de loi.


Marche citoyenne contre la violence inter-quartiers à Nantes

Dimanche 28 avril 2019, une Grande « Marche de l’Espoir » a été organisée depuis sept quartiers sensibles de Nantes (Bellevue, Dervallières, Breil, Nantes-Nord, Bottière, Malakoff et Clos-Toreau) en direction du centre-ville en réaction à la série de fusillades dont ils sont le théâtre depuis mai 2018. 

Cette série de réglements de compte dont le dernier épisode a eu lieu le 22 avril avec la mort d’un jeune dans un bar à Chicha (dans la semaine précédent ce drame plusieurs fusillades avaient déjà fait 6 blessés), s’est soldée par 21 blessés et 2 décès au total.


Devant l’escalade de la violence les habitants de ces quartiers lancent un appel au calme et à la solidarité afin de mettre fin à la guerre entre quartiers.

[image-slideshow: fingerprint-]

Using Format